14 octobre 2006

365 agents en moins sur l’hôpital en 3 ans

365 agents en moins sur l’hôpital en 3 ans
12.8 % de personnels en moins !


Après avoir fermé les lits de longs séjours et préparé leur transfert vers le secteur médico-social (Ehpad), Mme Van Lerberghe rejoint le groupe « Suren-Medidep », leader du marché de la prise en charge privée de la dépendance avec 130 Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (Ehpad) dont le chiffre d’affaires a été de 475,5 millions d’euros en 2005.


Mme Van Lerberghe s’en va dans le privé pour récupérer en Ehpad privé les personnes âgées qu’elle a chassées de l’hôpital public.

Elle s’en va après avoir, dit-elle, « accompli sa mission ». Son bilan : « 7000 agents en moins à l’AP-HP en 3 ans, restructurations massives, suppression de laboratoires dans les hôpitaux de longs séjours, plans d’économies,…, remise en cause des droits des agents ».
A Saint-Louis, 2852 agents étaient rémunérés en octobre 2003 ; en juin 2006, il n’y en a plus que 2487 soit 365 agents en moins.


Le 30 août 2006, Mme Van Lerberghe, dans un discours devant le MEDEF, et de nouveau dans sa lettre de démission adressée aux agents, ose expliquer : « à l’hôpital, on peut faire mieux avec moins ».
Mais, comment faire mieux pour les patients quand les pôles gomment les spécialités médicales correspondant au progrès ? Comment faire mieux pour les patients et les personnels quand ceux-ci sont déplacés de service, d’équipe ?


Et ce n’est pas le grand chantier de travaux à Saint-Louis qui va arranger les choses. D’ailleurs, tous les activités fermées vont-elles effectivement réouvrir ?
En fait, il manque du personnel dans l’ensemble des services, bureaux, ateliers. Avec les pôles, ce sera, encore moins de personnes, plus de mobilité et de flexibilité, la grande équipe, les 12 heures en 13 effectives,…


Pour 2007, le gouvernement vient de décider de ne plus affecter 115 millions d’euros de dotation hospitalière qui devaient être attribuées au titre du retour de la tarification à l’activité d’ici fin 2006. Encore des fermetures de lits, du personnel en moins dans les services.
En un mot, faire encore plus avec encore moins !


Cela signifie encore plus de pression sur les personnels et leur famille, suppression de postes, flexibilité tout azimut  sans oublier les conséquences que cela va avoir dans la prise en charge des malades.
Face à la gravité de la situation, la section syndicale Force Ouvrière considère que l’unité est nécessaire et vitale. Il s’agit du sort des malades et des personnel.

Posté par fo saint louis à 13:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 365 agents en moins sur l’hôpital en 3 ans

    Bravo!

    Bonjour,

    Félicitations pour votre site qui est vraiment bien conçu! J'ai créé un annuaire de blogs et si vous souhaitez vous y inscrire voici l'adresse: http://netblog.webtoweb.fr !

    Bonne continuation

    Posté par xav, 25 octobre 2006 à 12:32 | | Répondre
Nouveau commentaire